samedi 12 mai 2018 - 7h à 13h - 8e édition

Plan d’hydratation

Chaque jour, nous perdons une quantité incroyable d’eau par tous les processus internes de notre corps comme la salivation, la production de larmes par les glandes lacrymales, la perte dans les urines, la respiration (et l’expiration!) et par la transpiration. Comme on recherche l’équilibre et qu’il est nécessaire de pallier les pertes d’eau encourues, l’hydratation s’avère une étape primordiale pour le bon fonctionnement de l’organisme.

On estime qu’un adulte sédentaire, donc qui ne pratique pas d’activité physique, perdrait en moyenne entre 2 et 2,5 litres d’eau tous les jours. Il est très important de toujours conserver un état d’hydratation optimal pour permettre au corps de bien fonctionner. La déshydratation apporte son lot d’inconvénients, allant des crampes musculaires aux douleurs abdominales, en passant par une baisse du débit cardiaque, baisse qui peut s’avérer dangereuse et précipiter l’apparition d’un infarctus du myocarde.

Puisque l’exercice altère le mécanisme de la soif, il ne faut pas attendre de ressentir la soif pour boire. Le réflexe de la soif s’enclenche quand nous sommes déjà déshydratés à 1 ou 2%, ce qui peut avoir des répercussions sur les performance. Il est donc nécessaire de bien s’hydrater et voilà pourquoi je vous propose un petit plan d’hydratation qui conviendra parfaitement à la pratique d’activités physiques et sportives.

Avant l’effort :
Il importe de bien s’hydrater dans les 24 heures précédant la pratique d’une activité physique. Dans les 3 heures qui précèdent l’entraînement, il est suggéré de boire entre 400 et 600 millilitres. Notre corps sera alors bien hydraté et prêt à entreprendre l’exercice à venir. Les excès d’eau seront ainsi éliminés dans les urines avant l’entraînement.

Pendant l’effort :
Il importe de boire tout au long de l’activité de petites gorgées d’eau, pour éviter les inconforts intestinaux. Il est recommandé de prendre environ 250 millilitres à chaque quart d’heure.

Après l’effort :
Pour connaître la quantité de liquide à boire post-entraînement. Il faut connaître le poids (en kilogrammes) perdu lors de l’activité en se pesant au tout début et à la toute fin de celle-ci. Le résultat est ensuite multiplié par la constante 1,5 et la valeur trouvée correspondra à la quantité de liquide à boire pour pallier les pertes encourues.

Bon entraînement et hydratez-vous bien!


Pour une consultation avec un nutritionniste de l’équipe NutriExtra:

Clinique PhysioExtra – Plateau Mont-Royal
Caroline Allen Dt.P.
Contactcarolineallen@hotmail.com
Twitter : @Calorine2012

Clinique Médicale Regina Assumpta
Hubert Cormier Dt.P.
Cormier.hubert@yahoo.com
Twitter : @Hub_Nutrition
Facebook : www.facebook.com/hubertcormier